Menu

Devenez membre VIP pour seulement 50$/an  —  Abonnez-vous »

Des nouvelles sensations en hauteur!

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’un sport qui se vit en pleine nature, autant en forêt que dans le désert, et qui se pratique à deux personnes. Un sport qui demande force et concentration, qui vous permettra de voir des paysages hallucinants et qui se pratique un peu partout au Québec. Je parle bien sûr de l’escalade de roche!

J’ai découvert ce sport il y a maintenant 2 ans grâce au club d’escalade des Laurentides avec les Chèvres de montagne. Depuis, ce sport fait définitivement partie de mon quotidien. J’ai rencontré des gens extraordinaires et fait des road trips à travers le Québec pour découvrir et pratiquer ma technique sur différentes parois. Cette année, notre week-end complet de découverte et d’enseignement pour la belle communauté des Chèvres ne pourra pas avoir lieu MAIS, j’ai décidé de vous écrire quelques lignes sur les différentes pratiques qui s’offrent à vous pour débuter dans le monde de la grimpe extérieure. Petit bonus: vous trouverez à la fin de l’article une liste de différentes parois à découvrir au Québec pour que l’on vive ensemble (à distance) nos grimpes cet été!

Pour les filles qui désirent s’initier cet été, l’escalade en moulinette est parfaite pour vous. C’est la base pour les débutants. En suivant un cours avec des guides certifiés, vous apprendrez les différents types de nœuds et leur importance, ainsi que la réalisation et l’installation d’un relais sécuritaire. Cet ensemble de mousquetons et de sangles est utilisé pour faire passer la corde et doit être installé au sommet de la paroi via un chemin facilement accessible et toujours sécuritaire. Vous apprendrez par la suite à dégager votre relais de la paroi à la fin d’une journée ainsi qu’à bien assurer le grimpeur. Après avoir pris un cours d’initiation et de transition, qui se fait normalement en 2 jours, le tour est joué et vous serez alors autonome pour grimper un peu partout. C’est assurément l’option la plus sécuritaire pour commencer sur de bonnes bases. Par la suite, une multitude de cours de perfectionnement s’offrent à vous pour approfondir vos connaissances, parce qu’on ne peut jamais être trop informées!

Une fois que l’on se sent plus à l’aise avec nos techniques de grimpe, on peut passer à la prochaine étape : l’escalade sportive, ou grimper en « premier de cordée ». La différence en premier de cordée, c’est que le grimpeur installe à la parois les dégaines et la corde au fur et à mesure de sa grimpe, dans des ancrages qui sont préalablement installés sur la voie. Ce type d’escalade requiert donc une bonne assurance, de la concentration au début de la grimpe ainsi qu’un bon assureur avec qui vous vous sentez en confiance. Une fois de plus, je vous conseille fortement de prendre un cours avec un guide certifié de premier de cordée où vous apprendrez comment bien assurer votre coéquipier, installer et manipuler l’équipement, vérifier les ancrages, descendre en rappel et bien d’autres notions.

Dans les Laurentides, trois bonnes écoles se spécialisent dans l’apprentissage de l’escalade de roche : l’École Passe Montagne, l’École la liberté Nord-Sud, et l’École Attitude Montagne. L’important est de se rappeler que l’escalade de roche requiert des habiletés et des connaissances très précises. Je vous invite donc à vous lancer dans ce nouveau sport, ce nouveau mode de vie, en vous instruisant le plus possible et en respectant vos limites! Rien n’est plus agréable qu’un bel après-midi passé dans la nature avec des amies, une bonne bouffe, une sieste dans le hamac et le soleil qui vous réchauffe durant votre grimpe. En plus, ce sont des moments dog friendly et ça respecte la distanciation physique!

Mes coups de coeur pour grimper au Québec :

  • Parc régional de Val-David Val-Morin
  • Parc régional de Portneuf
  • Montagne d’Argent à la Conception
  • Cap Trinité au Parc national du Saguenay
  • Falaises de Saint-André à Kamouraska
  • Mont éléphant au Parc du Poisson-Blanc
  • Montagne du tranchant à Saint-Côme
  • Lac Larouche en Estrie
  • Pic aux corbeaux au parc du Mont Orford
  • Le parc récréo-forestier de Saint-Mathieu
  • Mont Rigaud en Montérégie

Bonne grimpe!

Emmanuelle Soucy, responsable des Laurentides

Commentaires