Menu

Devenez membre VIP pour seulement 50$/an  —  Abonnez-vous »

Les bonnes pratiques – escalade extérieure

Que vous débutiez ou soyez plus expérimentées dans le sport, lors des premières sorties de la saison, nous avons parfois tendance à sauter quelques étapes face à l’excitation de retoucher de la vraie roche. Voici un petit guide pour vous rappeler certains points importants pour vos premières sorties d’escalade extérieure afin que tout soit en ordre pour une sortie sécuritaire et des plus amusantes.

1. Intégrité des équipements

Selon votre fréquence de grimpe il est important de vous arrêter quelques fois par année pour vérifier votre équipement. Certains éléments s’usent plus rapidement et peuvent mettre les grimpeurs en danger.

La corde et le harnais possèdent une durée de vie maximale, mais celle-ci peut varier selon la fréquence d’utilisation, l’exposition à certains éléments externes (eau, soleil), le type et le nombre de chutes… Voici un article rédigé par MEC pour vous guider sur le choix de corde, la durée de vie et pour reconnaitre lorsqu’il est nécessaire de la remplacer. [1]

Voici quelques point clés pertinents sur la durée de vie des cordes de grimpe :

  •  Durée moyenne de 5 à 7 ans pour une utilisation de 1 ou 2 ascensions par mois
  • Deux ans pour une utilisation régulière lors des week-ends
  • Trois mois psi vous l’utilisé chaque jour 
  • Jusqu’à 1 an pour une utilisation à temps partiel, même si le grimpeur fait de nombreuses chutes

Le même principe s’applique pour votre harnais! Voici quelques points clés à vérifier (toutes les étapes de vérification sur le site de PETZL [2] )

  • Attention aux harnais usagés : vous devez connaître son historique (utilisation, chutes, exposition à des températures extrêmes, etc.) 
  • Ne pas dépasser la durée de vie maximale de 10 ans (donc connaître le début de vie du dit harnais)
  • Comparer votre harnais à des images d’exemples désuets ou usés pour évaluer si vous devez le changer.

2. Check list du matériel

Afin d’éviter de mauvaise surprise lors de l’arrivée au site de grimpe, assurez-vous d’avoir tout le matériel nécessaire au type de grimpe que vous voulez réaliser. Peu importe le type de grimpe, vous devez avoir au minimum ces équipements. Voici une petite « check list » :

    • Harnais
    • Corde
    • Dispositif d’assurage (ex. Grigri, ATC etc.)
    • Casque
    • Topo (Carte de l’endroit visité)
    • Matériel pour ancrage
    • Chaussons d’escalade
    • Magnésie
    • Lunch et collations
    • De l’eau, beaucoup d’eau
    • Trousse de premiers soins
    • Vêtements chauds pour la grimpe en début et fin de saison.

3. Une fois au site : bien grimper!

  • Double validation : Avant chaque montée, il est primordial de faire une double validation du nœud du grimpeur et du mousqueton de l’assureur. Ne jamais négliger cette étape, même si vous en êtes à votre 350e noeud…

  • Communication : lors de manipulation il est important de communiquer de manière simple et claire. Il arrive que le grimpeur soit hors de vue de l’assureur et que les éléments extérieurs fassent que la voix porte beaucoup moins, dans ces situations la communication selon les standards établis est importante. Voici quelques exemples du jargon à employer :
    • « Départ » : Le grimpeur signale qu’il débute la voie
    • « Assuré »  : L’assureur confirme qu’il est engagé et prêt
    • « À sec » : Le grimpeur désire que le brin d’assurage soit sous tension
    • « Mou » : Le grimpeur indique à l’assureur de libérer la tension dans la corde
    • « Vaché » : Le grimpeur signale qu’il est accroché sur un ancrage et ne dépend plus de la corde.
    • « ROCHE » : Désigne tout débris qui tombe de la paroi (crier par ceux qui voit l’obstacle tomber)
    • « Corde libre »  : Indique que la corde n’est plus dans le système d’assurage

* Évitez d’utiliser les longues phrases et le mot « OK »qui peut porter à confusion

  • Restez concentrée sur le grimpeur : Lors de l’assurage, il peut être tentant de s’engager dans les conversations aux alentours, par contre il faut conserver sa concentration sur le grimpeur en tout temps. (Gardez votre envie de réaliser vos stories Instagram lorsque vous avez fini d’assurer)

  • Portez votre casque en TOUT temps

Il s’agit d’habitudes que l’on peut perdre avec le temps, mais qui peut faire une grande différence dans la sécurité de votre pratique. Bonne grimpe!

MARIE-NOELLE BOISCLAIR, adepte d’escalade

[1] https://www.mec.ca/fr/explore/about-climbing-ropes
[2] https://www.petzl.com/FR/fr/Sport/Actu/2018-1-24/Comment-verifier-votre-harnais-d-escalade–
[3] https://www.mec.ca/fr/explore/rock-climbing-checklist

Commentaires