Menu

Devenez membre des chèvres : curieuse, aventureuse ou audacieuse?  —  Abonnez-vous »

Devenir guide de montagne

Qu’est-ce que ça implique d’être une guide …Qu’est-ce que ça prend ? Quelles formations dois-je suivre? Comment je fais pour devenir une guide montagnes ? Ce sont tous d’excellentes questions qui sont souvent soulevées avant d’envisager cette carrière dans le plein air. Dans mon article, qui représente un peu mon parcours dans ce domaine, tu trouveras assurément des réponses de tes interrogations.

De l’aventure au quotidien

Tout d’abord, Qu’est-ce que c’est de devenir une guide montagnes ? C’est vivre de l’aventure et du plaisir, c’est d’être quotidiennement mise aux défis et en contact avec la nature. C’est aussi souvent être celle qui a les anecdotes les plus intrigantes à raconter au party de Noel. Devenir guide montagnes, te permet de partager ta passion pour le plein air avec des gens qui sont tout aussi passionnés que toi. C’est certainement une carrière hors du commun. Par contre, contrairement aux pensées courantes, le métier de guide n’est pas qu’une petite job qui te permet de t’amuser le temps d’une saison. C’est une profession qui demande beaucoup de détermination, de courage et de connaissances. En d’autre mots, être guide c’est aussi savoir interpréter des phénomènes météorologiques, avoir une excellente planification d’expédition, savoir comment gérer une multitude de risques et avoir un bon leadership.

Par la création de l’ACMG (Association Canadienne des Guide de Montagnes) en 1963, les standards de l’industrie ont grandement changés. Depuis ce temps, pour arriver à performer dans ce domaine, tu te dois de suivre plusieurs formations et d’avoir énormément d’expériences sur le terrain. Plusieurs alternatives sont à ta disposition afin de t’aider à atteindre les standards de l’industrie. Autant de niveau universitaire ou collégial, dans les écoles publiques ou privés, tu peux trouver différents programmes de plein air. Chaque programme est spécialisé, ils ont donc tous leurs propres objectifs d’apprentissage. C’est en rejoignant tes valeurs et tes objectifs de carrière qu’il te sera facile de choisir le programme qui convient le mieux pour ton avenir. J’ai donc fait ci-dessous une brève liste de références et chemins que tu peux emprunter pour te lancer dans le domaine. Il y a beaucoup plus de possibilités, voici celles que je connais le mieux. Si l’école ce n’est pas pour toi, pas de problème, il y a aussi une multitude de chemins que tu peux prendre pour bâtir ta carrière.

AEC & Technique Guide d’aventure au Cégep de la Gaspésie et des îles

L’AEC est un programme intensif d’une durée d’un an qui te permettra d’essayer plusieurs disciplines dans le monde du guidage. Durant cette année tu obtiendras un certain nombre de certifications qui te donneront éventuellement la chance de te pousser au niveau professionnel. Cette formation te permettra d’explorer plusieurs médiums et ainsi, savoir sur lequel tu aimerais te concentrer.

La technique, quant à elle, est offerte en anglais ainsi qu’en français. Elle t’offre principalement les mêmes connaissances techniques de guidage que l’AEC. Par contre, tu feras le programme sur 3 ans afin de pouvoir faire tes cours de base (francais, philosophie et anglais) en plus de réaliser quelques cours théoriques supplémentaires non enseigné à l’AEC et d’obtenir à la fin un diplôme d’études collégiales. À la fin de ta 3ème année, tu auras la chance de faire un stage dans ton médium préféré. Ces stages sont parfois faits à l’international, tout dépend de ta motivation!

 

 

Petite suggestion : Si tu as déjà fait tes cours de base au Cégep je te conseille fortement de te diriger vers l’AEC. De cette manière tu peux acquérir le même nombre de compétences techniques en moins de temps. En d’autres mots, tu pourras accéder plus rapidement à un emploi dans le domaine du guidage.

BAC en intervention en plein-air de l’UQAC (Université du Québec à  Chicoutimi)

Le BAC en intervention plein-air de Chicoutimi te permet d’acquérir des notions intermédiaires relatives au métier de guide. Par contre, dans ce BAC, tu apprendras beaucoup à propos des notions de leadership, de dynamique de groupe ainsi que d’interventions thérapeutiques par l’aventure et la nature. Ce BAC est principalement concentré sur ce qu’on appelle les « soft skills » du guidage. Développer ces  «soft skills» est nécessaire afin de devenir une guide qui est attentive aux besoins de ses participant(e)s. Comprendre les objectifs des personnes qu’on guide et développer une relation guide-participant sont des aptitudes essentielles pour une bonne guide. Sans oublier de mentionner que tu apprendras à organiser des expéditions de longue durée. Tous tes nouveaux apprentissages te seront utiles lors de l’expédition finale du BAC. Une expédition d’un mois organisée de A à Z par toi et tes collègues de classe.

 

Tu veux sauver du temps ?  En faisant l’AEC ou la technique en guide d’aventure de Gaspésie, tu peux te faire créditer quelques cours pour ce BAC. Tu pourras sauver environ une année d’étude à l’université en empruntant ce chemin. L’exécution de ces deux programmes, un à la suite de l’autre, pourront bien débuter ta carrière dans le domaine du guidage au Québec.

Thompson River Université

L’Université est située en Colombie-Britannique, plus précisément dans la ville de Kamloops. TRU (Thompson River University) offre un programme intensif dans lequel chaque semestre est divisé par une section «terrain» et une section «cours théorique». Comparativement au programme que l’on retrouve au Québec, ici, il est fortement conseillé de se spécialiser afin de ne pas perdre une minute d’apprentissage. Tu devras donc, dès le début, faire le choix déchirant entre te bâtir une carrière en montagne ou en eaux vives.

Auparavant associé avec l’ACMG, ce programme de plein air est le plus reconnu au Canada. Tous les professeurs associés au domaine de la montagne sont membres certifiés de l’ACMG. L’université offre différents niveaux d’éducation. Le certificat (la première année d’études) est un programme d’un an qui te permettra d’apprendre les critères de base pour devenir guide. Il te permettra aussi d’acquérir toutes les compétences techniques que tu as besoin pour planifier tes propres aventures. C’est une étape importante puisqu’un certain nombre de «sorties terrains» est obligatoires pour accéder au diplôme. La deuxième année du programme, c’est-à-dire le « diploma », te permet d’approfondir tes connaissances. C’est durant cette année que tu seras mise aux défis. Tu devras performer pour répondre aux standards de l’industrie en tout temps. Ainsi, tes professeurs se feront un grand plaisir de te laisser guider le groupe durant les expéditions afin de pouvoir évaluer tes compétences. À cette étape, tu passeras d’étudiante en guide d’aventure au standard de l’ACMG .De plus, durant cette année tu apprendras des notions d’entrepreneuriat et les réalités de l’industrie du tourisme d’aventure (enjeux, responsabilités, etc.)

Puis, après ces deux ans, si tu es toujours passionnée par ce domaine, l’université offre un BAC de compétences complémentaires. C’est-à-dire que, pour compléter le BAC, tu devras jumeler tes activités de guidage à un domaine connexe. L’éducation, l’intervention sociale, la santé ou encore la science de l’environnement sont quelques exemples d’options qui sont facilement reliées au domaine du guidage.

Les «Plus plus plus» par rapport à ce programme? Le terrain de jeu !!! Ayant un campus situé entre les Rockies et la côte du Pacifique, les apprentissages par rapport aux montagnes alpines et aux glaciers sont beaucoup plus accessibles et réels qu’au Québec.

Les «Moins moins moins»…? C’est un programme très coûteux. Par contre, le programme est reconnu par le programme de prêts et bourses du Québec.

Pas une fan du concept scolaire ? Les portes ne sont pas fermées pour autant!

Bien qu’i il y ait énormément de programme de plein air et de ressources par lesquels tu peux t’éduquer, tu peux aussi bien faire ton chemin par tes propres expériences. Pour devenir une guide de l’ACMG tu n’as besoin d’aucune formation scolaire. L’ACMG requiert certaines certifications, telles qu’un cours de premiers soins de 80 heures ou le niveau 1 Opérations d’avalanche d’Avalanche Canada pour certains niveaux de guide. Ces formations se donnent au public, donc tu peux facilement les faire sans l’aide d’un établissement scolaire. Par contre, si tu décides de faire ton chemin par toi-même, je te conseil fortement d’avoir un mentor qui te suivra dans ta progression. Quelqu’un qui t’aidera à repousser tes limites et ton savoir t’aidera grandement dans ta progression ! Tu pourras trouver ce genre de mentorat en accomplissant des formations privées comme un cours de 80 heures de premiers soins en région éloignée.

À ne pas oublier si tu décides de suivre ce parcours : tu devras être concentrée sur tes objectifs. Avec un cadre scolaire, il est facile de suivre le cheminement pour obtenir ses qualifications, contrairement à lorsque tu dois faire ton parcours toi-même. Il sera important de te rappeler tes priorités, d’avoir un horaire pour tes sorties terrains et une listes des formations que tu dois acquérir.

Autres option ?

Voici quelques compagnies privés et parcours scolaires par lesquels tu pourrais aussi
construire ta carrière.

  • NOLS —» https://www.nols.edu/en/ (États-Unis)
  • Formation continue de Charlevoix –» https://fccharlevoix.ca/attestations-detudes-collegiales-aec/aec-guide-en-tourisme-daventure-et-ecotourisme.html
  • Collège de Mérici —.» https://www.merici.ca/etudes/programmes/tourisme-daventure-ecotourisme/
  • Cégep de saint-Laurent—» https://www.cegepsl.qc.ca/formations/aec-guide-en-tourisme-daventure/
  • Algonquin college  — » https://www.algonquincollege.com/pembroke/program/outdoor-adventure/ (Ottawa)
  • Yamnuska mountain adventures —» https://yamnuska.com/ (Alberta)

Conclusion: il faut se lancer!

Maintenant que tu as toutes les informations qui te manquaient pour partir ta carrière, il ne reste qu’à te lancer dans l’aventure !!! Je t’encourage plus que tout à le faire ! Mais surtout, rappel toi que devenir guide ça demande beaucoup de détermination. Il y a aura surement des jours où tu remettras en question ton choix de carrière. Rien de plus normal, je ne connais pas beaucoup d’étudiant/es dans le domaine qui n’ont pas remis leur choix de carrière en question! À ce moment, l’important sera de ne pas abandonner, car dans cette industrie, chaque effort te seras bien récompensé 🙂

 

Laury Grenier,
Étudiante à TRU dans le certificat d’Aventure Guide Studies,
Ancienne étudiante dans l’AEC en Guide d’aventure en Gaspésie.
Instagram: laury_grenier

Au plaisir de te rencontrer sur une montagne. Si tu as des questions n’hésite pas à me contacter:

Liens :
https://www.acmg.ca/
https://www.collegia.qc.ca/formations-creditables/guide-daventure/

Programme

Commentaires